La création au service de la connaissance de soi

En quoi une activité créative, de type dessin, peinture, écriture, collage, coloriage, peut-elle être pratiquée comme une activité méditative ?

Le lien entre les deux pratiques peut ne pas être évident pour une personne qui perçoit l’activité de créer comme une technique résultant d’un processus intellectuel.

Toutefois, il existe une autre façon d’aborder la création, celle de l’expression libre. Libre de toute intention, libre de tout savoir-faire technique, libre de toute contrainte hormis celle de l’inspiration et de notre capacité à lâcher-prise.

Quand j’ai démarré mon activité artistique, mon besoin pouvait se résumer de la sorte :

  • avoir une pratique manuelle
  • associer des couleurs que je jugeais pouvoir créer un mélange harmonieux à mes yeux et qui me procuraient de la satisfaction
  • concentrer mon esprit l’espace de quelques heures sur autre chose que mes problématiques
  • occuper des temps libres qui pouvaient être envahis par les ruminations ou les émotions si je ne les employais pas à quelque chose

Je me suis laissée guider par ces envies, et sans même m’en rendre même compte, j’ai entamé un travail sur moi qui reprenait les codes de la méditation.

En portant mon attention sur le processus de création, j’ai pu apprendre beaucoup de choses sur moi.

En méditation, nous apprenons à nous « regarder penser, ressentir et agir », pour identifier les schémas de fonctionnement qui ne nous conviennent plus ou qui semblent inadaptés à une vie agréable.

En nous observant créer, nous pouvons comprendre (liste non exhaustive !) :

  • ce qui nous inspire et quelles sont les influences qui nous guident : notre passé, les voyages, l’exotisme, l’histoire, les sciences, notre famille, les romans…
  • ce qui nous empêche éventuellement de passer à l’action : des pensées ou des jugements (« je n’ai jamais suivi de cours, je n’ai aucune technique…), des émotions (la peur de faire quelque chose de raté, la peur de gâcher des fournitures…)
  • notre rapport au temps : s’impatiente-t-on ou sait-on lâcher prise vis-à-vis du temps qui passe ?
  • notre degré d’exigence vis-à-vis de notre production: quel degré de finition accepte-t-on ? Arrive-t-on à terminer notre création ? Revient-on inlassablement sur notre création sans jamais la juger aboutie ?
  • notre capacité de concentration : est-on pleinement absorbé par notre action ou pense-t-on à une multitude de choses en même temps ?
  • notre rapport au corps : est-on courbé sur notre œuvre ou agit-on avec plus de décontraction ?

Et par extrapolation, nous pouvons ainsi saisir nos modes de fonctionnement automatiques face à des situations analogues : quels sont nos sentiments face à la nouveauté ? Comment s’adapte-t-on quand on manque de compétence technique ? Est-on capable de lâcher-prise et se faire confiance ou cherche-t-on la maîtrise à tout prix ? Peut-on laisser la place à l’improvisation dans nos vies ? Etc, etc, etc…

Bien sûr, ces mécanismes sont d’autant plus identifiables s’ils sont partagés avec un accompagnant. Voici une des dimensions que j’apporte dans les activités de médiation artistique que je propose : un accompagnement à l’observation d’un processus qui en dit long sur nous et qui peut être une source d’enseignement riche et étonnante.

La médiation créative travaille également d’autres dimensions sur lesquelles je reviendrai dans d’autres articles, comme la détente, l’amélioration des capacités cognitives, l’expression des émotion, la transformation des événements douloureux… mais sachez déjà qu’elle vous permettra tout simplement de mieux vous connaître, mieux vous comprendre et mieux vous accepter. Un petit pas pour l’humanité mais un grand pas pour vous !

Un avis sur « La création au service de la connaissance de soi »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :