Expression = faire sortir la pression

Jeter des mots sur un papier, laisser la couleur envahir une page, oser des associations dissonantes, tracer des formes en laissant libre cours à sa gestuelle, couper, déchirer, recomposer du papier, modeler de l’argile, taper, déformer, reformer…

Ce n’est pas le résultat qui compte !

Dans la médiation artistique, ce n’est pas le résultat qui compte, mais plutôt le processus de création : comment vient l’inspiration, quels sont les souvenirs ou les émotions qui nous envahissent, comment on ose se mettre en mouvement, comment on accepte de ne pas maîtriser le rendu, comment on laisse de l’espace à de nouveaux comportements…

Au travers ce processus, c’est non seulement notre mental qui s’exprime, mais aussi l’ensemble de notre corps, et plus imperceptiblement, le registre de l’émotion. Parce qu’on aime, parce qu’on n’aime pas, parce qu’on trouve ça joli, curieux, intéressant, nouveau, surprenant… on se laisse guider par l’ensemble de ses ressentis pour construire une œuvre.

Ainsi, un vécu interne comme une émotion, qui trouve parfois difficilement un moyen d’exister par les mots, peut prendre une forme, une couleur, une matière, une histoire, et s’incarner, s’exprimer dans la sphère du tangible.

Et le bénéfice est grand : car tout ce qui vit en nous et ne peut trouver un moyen de sortir fait pression, amène un conflit interne qu’il est nécessaire de soulager. Que ce soient des pensées omniprésentes, des émotions intenses, des conflits douloureux… les mettre en mots ou en couleur nous aide, grâce à un mouvement libératoire de l’interne vers l’externe.

Créer de l’espace pour autre chose

Libérés d’un peu de pression, notre corps, notre mental, notre cœur… peuvent retrouver du confort. Et tout ce qui fini couché sur le papier, ayant quitté notre for intérieur, libère de la place pour accueillir autre chose. Tout en cultivant notre lâcher-prise grâce à l’acte de créer, parfois d’une feuille blanche, parfois avec une consigne précise, nous nous séparons de ce que nous ne voulons plus ou de ce qui nous encombre.

La médiation artistique ou encore médiation créative utilise ce processus pour apaiser les tensions, matérialiser des conflits internes, donner un angle de vue différent à une problématique. Pour cela, nul compétence technique n’est requise. La clé réside en notre capacité à se laisser guider par l’intuition, et à se faire confiance pour progresser dans la compréhension de nous-mêmes.

J’espère que lire ces quelques lignes vous aura permis d’entrevoir le bénéfice de la médiation artistique en terme de réduction du stress et de facilitation de l’expression. Dans ma pratique, j’utilise les arts plastiques (dessin, peinture, modelage…) mais aussi l’écriture. Laissez-vous guider dans la découverte de ce mode d’expression, si éloigné de notre quotidien, mais aux bénéfices multiples.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :